à l'instant

    • Début des épreuves écrites du BEPC en Côte d’Ivoire

      APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire) — Au total, 465 095 élèves ont débuté, lundi sur toute l’étendue du territoire national ivoirien, les épreuves du Brevet d’études de premier cycle (BEPC) et du test d’orientation en...

    • 116625 contribuables au Cameroun (rapport)

      APA-Douala (Cameroun) De notre correspondant: Mbog Achille — L’administration fiscale a enregistré 5 786 nouveaux contribuables, faisant passer le nombre de 110 839 en 2017 à 116 625 en 2018, a indiqué la Direction générale des impôts (DGI)...

    • Rabat abrite les 18 et 19 juin la 3ème conférence africaine de la...

      APA-Rabat (Maroc) — La 3ème conférence annuelle africaine de la paix et de la sécurité aura lieu les 18 et 19 juin à Rabat à l’initiative du Policy Center for the New South (PCNS), sous le thème : « l...

    Nigeria- Enfance

    L’Emir de Kano multiplie les appels au changement dans la société

    APA - Lagos (Nigeria) -

    L’Emir de Kano dans le nord du Nigeria, Alhaji Sanusi Lamido a déclaré que rien ne saurait le décourager dans sa mission de défenseur inlassable des changements dans la société.

    Recevant le nouveau Représentant de l’UNICEF dans le pays, M. Mohammed Fall, qui lui rendait une visite de courtoisie au Conseil de l’Emirat à Kano, pour solliciter son soutien à l’éducation des filles et des enfants, Sanusi a reconnu que le changement était toujours difficile dans une société, partout dans le monde, non seulement au Nigeria.

    Selon le chef traditionnel, le changement est toujours difficile dans toute société; non seulement à Kano ou au Nigeria, mais dans le monde entier.

    "Lorsque vous voulez apporter des changements, notamment dans ce qui a trait aux vieilles traditions, vous rencontrez toujours la résistance de la société’’, a-t-il expliqué.

    Affirmant être ‘’très conscient’’ de cela, l’Emir de Kano a dit que cela ne le découragera jamais
    dans sa volonté de promouvoir le changement.

     ‘’Je sais qu’il y a beaucoup de gens dans la société qui comprennent vraiment ce que je
    fais’’, assure-t-il, invitant les ulémas, les entrepreneurs, les étudiants, les leaders de la jeunesse, les musulmans, et l’UNICEF en particulier, à se joindre  à son combat jusqu’à sa fin logique.

     Il se dit confiant de réussir parce que le changement vise à améliorer la société.


    Le journal Punch de ce vendredi, citant l’Emir a indiqué que presque tous les jours, il reçoit différentes catégories de plaintes concernant la maltraitance des enfants dans son palais et que la société avait détruit un grand nombre d’enfants.


    Le guide religieux a cependant critiqué les parents pour n’avoir pas pris soin de leurs enfants, ajoutant que si les parents étaient là pour leurs enfants, la violence envers ces derniers serait moindre.


    Il a promis que le Conseil de l’Emirat apporterait à l’UNICEF, le soutien nécessaire, en particulier dans le domaine de l’amélioration de l’éducation des filles et des enfants, non seulement dans l’Etat de

    Kano mais dans le nord du pays en général.


    En réponse, M. Fall a sollicité l’appui de l’Emir pour aborder les problèmes liés à la protection, à la survie et au développement de l’enfance dans le pays.


    Il a assuré le dignitaire de son soutien dans sa campagne pour protéger les enfants, non seulement dans le nord du Nigeria mais également dans le pays en général.




    GIK/fss/of/APA

    Réagir à cet article