à l'instant

    • Standard & Poor’s abaisse la note du Cameroun

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola — La société de notation financière américaine Standard & Poor's (S&P) a révisé de «stable» à «négative» la position du Cameroun, et confirmé par la même occasion ses notes de crédit...

    • Une banque marocaine lance une campagne pour réaffirmer son «ADN...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — La Banque Atlantique du Groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc a lancé une nouvelle campagne institutionnelle dénommée « L’Afrique et nous » pour réaffirmer sa «singulari...

    • Une mission du FMI attendue au Cameroun le 23 avril

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Une mission du Fonds monétaire internationale (FMI) séjournera au Cameroun du 23 avril au 3 mai prochain, dans le cadre de la 4èmerevue du programme économique et financier appuyé...

    Mauritanie-Santé-Humeur

    Les médecins mauritaniens entrent en grève

    APA-Nouakchott (Mauritanie) -

    Les médecins mauritaniens, généralistes et spécialistes confondus, ont entamé lundi une grève sur l’ensemble du territoire national, a-t-on constaté à Nouakchott.

    Cette grève qui touche la plupart des hôpitaux et cliniques dans le pays est organisée par les deux syndicats des médecins généralistes et spécialistes.

    Elle exclut de l’arrêt de travail le Centre d’oncologie, les maladies rénales et les services d’urgences dans toutes les structures médicales.
    Selon les organisateurs, la grève qui a été reportée à deux reprises sera menée de manière progressive, avec un arrêt de travail pendant 2 jours cette semaine, suivi de 3 jours la semaine prochaine et 5 jours la semaine suivante avant de se transformer en grève ouverte.

    Les revendications des grévistes portent principalement sur l’amélioration de leur situation matérielle à travers notamment l’augmentation de leurs salaires.

    Selon les organisateurs, le ministère de la Santé s’est, huit mois durant, dérobé à plusieurs reprises de ses engagements consistant à satisfaire leurs doléances.

    Ils ont également rappelé avoir dernièrement lancé en vain un ultimatum de 45 jours pour donner une dernière chance aux responsables de ce ministère.
    Selon eux, le mouvement de grève est suivi à plus de 90%.


    MOO/cat/APA

    Réagir à cet article