Lesotho - PM - Démission

Lesotho: le Premier ministre démissionnaire, accusé du meurtre de son ex-femme

APA-Maseru (Lesotho) -

Le premier ministre du Lesotho, Thomas Thabane, a annoncé jeudi qu’il démissionnerait à la fin du mois de juillet dans un communiqué diffusé sur la radio nationale.

« J’ai décidé de prendre ma retraite d’ici la fin juillet 2020 ou avant, si le processus de mon départ à la retraite est mené plus tôt », a déclaré M. Thabane.

Invoquant la vieillesse, Thabane a déclaré qu’il quitterait son poste une fois son plan de retraite réglé et a évité de mentionner la question de la pression qu’il subit de la part de son parti, la Convention All Basotho (ABC) qui veut qu’il se retire également de son poste de responsable.

Thabane a fait cette annonce alors que le commissaire adjoint de police Paseka Mokete a annoncé jeudi que le premier ministre devait comparaître au tribunal vendredi pour faire face aux accusations selon lesquelles il aurait ordonné le meurtre de son ancienne femme en juin 2017.

Le commissaire adjoint Mokete a déclaré que Thabane devait comparaître au tribunal vendredi matin où ses accusations lui seraient lues.

« La police prépare des directives et il sera probablement inculpé demain », a déclaré M. Mokete.

L’épouse actuelle de Thabane, Maesaiah, a déjà comparu devant le tribunal, accusée d’avoir ordonné le meurtre de l’ex-femme du Premier ministre, Lipolelo Thabane, il y a près de trois ans.

Lipolelo Thabane a été assassiné deux jours seulement avant que Thabane ne soit investi pour un second mandat en tant que premier ministre du Lesotho.

Le comité exécutif national de l’ABC a donné mercredi à Thabane un ultimatum de 24 heures pour démissionner ou faire bloquer sa proposition de budget au parlement en raison des allégations selon lesquelles il aurait assassiné son ancienne épouse.

JN/lb/cgd/APA

Réagir à cet article