Niger-Lutte-Championnat-Résultats

Niger : le lutteur Issaka-Issaka, nouveau roi des arènes

APA-Niamey (Niger) De notre correspondant : Assane Seydou

Le lutteur de Dosso, Kadri Abdou dit Issaka-Issaka, a été sacré jeudi champion national 2019, à l’issue de la finale de la 40ème édition du Sabre national, qui l’a opposé à son coéquipier Noura Hassan.

C’était au cours d’une finale inédite qui a opposé pour la première fois, deux lutteurs d’une même région, tandis que les troisième et quatrième places ont également été disputées par deux autres lutteurs de Dosso, à Ibrahim Namata (3è) et Soumaila Abdou (4è).

Issaka-Issaka devient ainsi, pour la troisième fois champion national, après ses sacres successifs de 2015 et de 2016 et après avoir remporté en avril 2018 le Grand prix du président de la République pour la lutte traditionnelle.

Débutée le 25 décembre dernier, cette compétition a mis aux prises 80 lutteurs venus des huit régions du pays. Elle s’est déroulée pour la deuxième année consécutive sous la coupe du Comité national mis en place en 2017 par le ministère des Sports, après le retrait de la délégation de pouvoir à la Fédération nigérienne de lutte (FENILUTTE), suite à des dissensions entre ses membres. Il s’est notamment vu confié la tâche de réfléchir sur les réformes à apporter sur trois ans en vue de donner à ce sport « roi » un nouvel éclat.

Même si les changements apportés au Code nigérien de la lutte, suite à ces réformes, ne sont pas du goût des très nombreux amateurs de lutte traditionnelle, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Kasoum Moctar a assuré que ces réformes vont se poursuivre.

Mieux, dit-il, « nous allons poursuivre les réformes du Code en tirant les leçons de cette édition ».


SA/te/APA

Réagir à cet article