à l'instant

    Togo-Presse-Revue

    Politique et diplomatie en exergue sur les sites d’informations togolais

    APA-Lomé (Togo) De notre correspondant : Nephthali Messanh Ledy

    Les derniers développements de l’actualité politique et le déplacement de Faure Gnassingbé à New York sont les principaux sujets abordés ce mardi 25 septembre par la presse électronique au Togo.

    « Le combat politique se déplace à la Ceni », titre Republicoftogo, citant un tweet de Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise.

    La coalition est satisfaite, estime le site qui ajoute : « Elle a obtenu une recomposition de la Commission électorale (CENI). Elle y enverra des représentants et participera donc aux élections législatives prévues le 20 décembre prochain ».

    De fait, poursuit le confrère, plus de manifestations de protestation. « Il faut faire vite. Il reste un peu plus de mois pour faire le recensement et pour organiser les élections », conclut Republicoftogo.

    Icilomé évoque la grève de faim qu’observe Nicodème Habia, le président du parti Les Démocrates qu’il cite : « Selon les feedbacks que je reçois, je sais que ça donne ». L’ancien député estime que sa grève (illimitée) de faim devant l’Ambassade du Ghana à Lomé paie, ajoute le portail d’informations.

    L’opposant, à travers sa grève de la faim entamée depuis le 17 septembre 2018, demande la libération des détenus dit politiques et ceux de la société civile, notamment Eza Joseph, Messenth Kokodoko, Assiba Johnson et Folly Satchivi et le respect de la feuille de route de la CEDEAO.

    Toujours dans le même débat politique, Togobreakingnews informe que « le Nouvel Engagement Togolais (NET) a réagi lundi sur les conclusions de la 2ème réunion du comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations de la feuille de route de la CEDEAO tenue dimanche à Lomé. Le parti de Gerry Taama qui a un représentant à la CENI dit prendre acte des décisions de la CEDEAO, mais déplore une violation flagrante du code électoral. Toutefois, il ne conteste pas le compromis politique trouvé entre les protagonistes, au nom de l’intérêt national ».

    Pour sa part, Afreepresse s’intéresse au déplacement effectué par le chef de l’Etat aux Etats-Unis et écrit : « 73ème Assemblée Générale de l’ONU : Le Président Faure Gnassingbé et 130 chefs d’État présents à New York ».

    La cérémonie d’ouverture de cette grande messe mondiale sera marquée par le discours très attendu du Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, ajoute le site qui précise qu’en marge de cela, Faure Essozimna Gnassingbé est l’invité du président français, Emmanuel Macron à la 2ème édition du « One Planet Summit ».


    NML/te/APA

    Réagir à cet article