à l'instant

    Sénégal-Immigration-Cinéma

    Sénégal : plaidoyer pour une normalisation des débats sur la migration

    APA-Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo

    Le directeur de la cinématographie sénégalaise, Hugues Diaz a plaidé, vendredi à Dakar, pour une normalisation des débats sur la migration vu que ces derniers « sont souvent biaisés ».

    « Nous les décideurs politiques, nous devons avoir du recul pour écouter ces gens qui vont à l’aventure, écouter leurs motivations, les solutions qu’ils préconisent pour qu’ils puissent rester ou aller, mais tout cela dans une forme d’immigration encadrée », a notamment dit M. Diaz, s’exprimant à l’occasion d’une table ronde dont l’intitulé est : « Cinéma et migration au Sénégal ».


    Cette rencontre, organisée par l’Organisation Internationale pour les migrations (OIM), se tenait dans le cadre de la troisième édition du Festival International du Film sur la Migration (GMFF sigle anglaise).


    Son objectif est de promouvoir un « débat ouvert et inclusif » autour de la migration au Sénégal et dans la sous-région ouest-africaine, a ajouté le directeur de la cinématographie.


    Ainsi, il a plaidé pour plus de production cinématographique en lien avec la thématique migration.


    Pour M. Diaz en effet, le cinéma est l’art le plus complet pour informer, sensibiliser et faire comprendre des problématiques telles que la migration.


    « Normaliser c’est aussi par rapport aux représentations imagées qu’on fait de ce phénomène de migration », a souligné Hugues Diaz qui dénonce par ailleurs les images « d’horreurs » relayées par les médias et les réseaux sociaux.


    ARD/te/APA

    Réagir à cet article