Ce don est composé d'ordinateurs portables et de bureau (desktop), des coffrets, des onduleurs, des stabilisateurs, des Fly box internet, des caméras avec trépied et microphones, des tables de mixage, des postes téléviseurs, des barres de son, des serveurs internet... rapporte une note d'information. 

Avec ce dispositif national, la Côte d’Ivoire devient ainsi le premier pays de la sous-région à disposer d’un réseau national de téléformation multimédia, couvrant tous les districts et les régions du pays. 

« Ce matériel permettra de doter l’INSP d’une nouvelle plateforme multimédia, et de permettre aux districts de santé même les plus reculés, de se connecter en mode audiovisuel interactif pour suivre des cours en ligne et échanger directement avec l’équipe des imminents professeurs basés à Abidjan », a dit le Représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, Dr Jean-Marie Vianny Yaméogo lors de la cérémonie de remise de ce don. 

Selon M. Yaméogo, ce dispositif de formation à distance qui contribue au renforcement du système de santé, permettra d’assurer une mise à jour continue des connaissances et des pratiques des agents de santé de tout le pays, sur les autres priorités de santé publique. 

A en croire la note,  cette plateforme dédiée à la formation à distance, réunit plusieurs avantages qui sont entre autres,  le gain de temps, la réduction des déplacements des agents de santé en dehors de leurs lieux d’affectation et  la réduction des coûts des formations des agents de santé. 

Pour sa part, Dr Eugène Aka Aouélé, le ministre ivoirien de la santé et de l'hygiène publique a relevé l'importance de ce dispositif de formation à distance surtout dans le contexte de gestion de la maladie à Coronavirus. Les plateformes de formation en ligne, a-t-il précisé, ont permis de former plus de 8000 agents de santé.

LB/ls/APA